Ältma ne réalise pas encore, elle ne réalisera peut-être jamais..Ältma, ta nuit de noce Elle ne croyait pas trouver l’endroit aussi sympathique que le lui disait son fiancé. Il avait raison, voyance,  d’insister pour cette colline-là derrière laquelle s’étire le corps de la montagne ensommeillée dans une bande de brume rêveuse ; pour ce petit groupe de maisonnettes nonchalantes parmi des orangers et des citronniers, des abricotiers, des cyprès, des amandiers et des ficus géants, des saules et des peupliers qui se rencontrent ainsi par hasard et se saluent, balançant la cime dans la brise.