De quoi m’accuserais-tu, ironise le démon envers le Bon Dieu, maintenant que je ne les détourne pas de ta voieMaintenant que j’ai embrassé ta foi, voyance email,  Maintenant que j’œuvre à les y amener tous.Désormais je vais gagner... le Paradis !Elle ne réalise pas encore, sa nudité si sacrée, elle n’est plus que chair à imploser, déchirer, embrocher, pour rassasier les ventres bas des bestiaux qui traversent la cour tour à tour, pullulant sur elle, la labourant corps et âme sur le lit des morts Dire que Dieu ordonne de couper la main pour un vol.