Le Mistral refusa ; il savait bien que la frêle créature ne survivrait pas à un si dur voyage Touché par son grand désespoir, il décida pourtant de lui faire un don Désormais, voyance mail gratuit en ligne,  quoi qu'elle regarde, l'anémone verrait la beauté du monde, comme elle avait vu un instant la beauté du vent Le Mistral repartit, et l'anémone vécut heureuse et eut beaucoup d'enfants. À tous elle enseigna ce qu'elle avait enfin appris, que la plus grande beauté naît souvent des lieux les plus inattendus, des êtres les plus insignifiants.