Bien sûr, aucun d'eux ne la crut, les blennies se moquèrent d'elle et même les oursins ricanèrent en la regardant La pauvre anémone pleurait, pleurait en pensant, voyance par mail,  qu'elle avait fait tout ce long voyage dont il ne restait rien Un jour le Mistral revint se poser à la surface des vagues, juste au-dessus de la triste petite anémone Elle se souvint que le vent avait failli l'emporter une première fois et le supplia de l'emmener avec lui, car elle ne désirait rien tant que de voir à nouveau le trésor des vents.