il y eut sa rencontre avec Mélody Un beau brin de fille, cette Mélody : blonde, frêle, délicate Avec cela, une nature affectueuse et soumise Peu importait son absence d’intérêt pour les arts puisque, de toute façon, Raoul avait décidé de remiser ses pinceaux En quelques mois, telephone gay, le rêve vira au cauchemar pour la jeune mariée Depuis qu’il avait fait une croix sur la peinture, Raoul avait la nostalgie du bleu outremer, du vert végétal, du rouge vermillon et du jaune ocre de sa palette. À la réflexion, seules les teintes qu’il avait concoctées lui-même lui manquaient vraiment : un magnifique violet, surtout, obtenu en mélangeant à du noir une touche de bleu indigo.